avril 2017

Je ne suis pas le genre de mère qui écrira que c'était quelque chose que j'attendais la maternité. Je ne suis pas de celle qui passe des heures à la contempler dormir et qui s'émerveille à chacun de ses gestes (sans critiquer celles qui le font). Je suis bien trop cérébrale pour ce genre de choses, elle fait partie de moi mais elle ne m'appartient pas. Comme on dit en créole "on fait l'enfant mais pas son coeur". Je ne veux pas être celle qui décide, qui impose mais plutôt celle qui guide et accompagne. Je serai là du berceau à...