Maternité

Neuves-mois - Blog maman / Maternité (Page 3)

Aujourd’hui, chères lectrices, je te propose d’en savoir plus sur ma vie de jeune maman en te dévoilant quelques détails (pas forcément croustillantes !). Comme je suis souvent nommée au Liebster Award et que j’en ai déjà fait un que vous pouvez retrouver sur mon blog, j’ai décidé de faire autrement !

La dernière fois je cherchais une photo de moi pour changer mon avatar sur Hellocoton et je me suis rendue compte que je n'en avais plus. Moi, narcissique de première je n'ai pas une seule photo récente de moi. Rien. J'ai un million de clichés de ma fille mais plus de moi. J'ai eu ce sentiment étrange de ne pas avoir existé avant cette vie de maman et de femme mariée. Je me suis oubliée. Malgré tous mes efforts pour ne pas perdre cette habitude : je l'ai fait. Certains diront que j'ai grandi, que j'ai compris que faire 50 selfies...

J'ai lu que souvent nous avions des principes mais qu'avec l'arrivée des enfants cela remettaient sérieusement en cause nos croyances et certitudes. Me concernant sur quelques points ce fut une question de survie : je savais très bien que je ne pourrai pas être à l'aise dans certaines situations alors je n'ai jamais voulu ne serait-ce essayer. Il a été important pour moi d'y croire pour résister à la pression et surtout pour ne pas m'emporter face à des interrogations (pour ne pas dire critiques) de mon entourage. Mon mari a été un véritable soutien puisqu'il n'a jamais remis en cause mes...

Dure semaine avec ma charmante petite fille et son pic de croissance. C'est simple, j'ai mis une semaine à écrire ce billet mais je suis venue à bout des pleurs, des coliques et des gaz. Bref, j'y consacrerai un article entier car il y a bien évidemment des choses à dire si cela peut aider certaines d'entre vous car j'ai été pour ma part assez désemparée. Aujourd'hui, je vais vous parler un peu de la mère ...

Je ne savais pas comment cela se manifesterait, ni même si j'allais y avoir droit. Si c'était un coup de déprime, un moment de profonde tristesse ou l'apparition de doutes sur notre capacité à être mère. De ce que j'ai lu, cela est essentiellement dû à la chute des hormones qui survient aux alentours du 3ème jour après l'accouchement. Je n'ai pas vécu un mal être comme j'ai pu lire parfois mais j'ai eu des passages à vide que je vais aujourd'hui partager avec vous, chères lectrices. Le syndrome du ventre vide : J'avais lu un article touchant sur le blog The...