Maternité

Ma fille a eu un an. Une année s’est écoulée depuis que je lui ai donné la vie. J'ai entendu tellement de choses sur les douze premiers mois d'un enfant que je me suis volontairement éloignée des idées reçues pour vivre pleinement cette année folle. Une chose est sûre : elle passe à la vitesse de l'éclair ! Je tenais à écrire cet article parce que comme tu le sais l'étape bébé ce n'est clairement pas mon truc (c'est pour cela que je ne recommencerai pas) mais j'ai survécu. Néanmoins, j'ai traversé des zones de turbulences, des moments de détresse totale...

Je ne saurai pas dire si j’ai pensé un jour atteindre 30 ans. Avec cette vie-là.  J’ai tellement vécu de choses que j’ai l’impression d’avoir 50 ans … C'est pour moi la fin d’une longue période d’errance qui a commencé à l'âge de 15 ans. Je reviens de loin et je n'oublierai jamais rien de mon parcours, de mes épreuves, il n’y a que moi qui sache pourquoi je me lève chaque matin. Je n'ai rien fait dans mon parcours de manière hasardeuse, même mes gestes les plus fous ont un sens pour moi et j'ai toujours porté mes idées...

Par défaut nous choisissons pour nos enfants quand ils sont petits. Parce qu'ils ne peuvent pas exprimer par la parole ou les gestes ce qu'ils souhaitent. Mais quand est-il une fois qu'ils peuvent le faire ? Quelle place avons-nous alors, parents, face aux choix de nos enfants ? Nous sommes leurs représentants légaux jusqu'à la majorité mais décide-t-on pour tout ? Cet article n'a pas pour but de jeter la pierre à qui que ce soit. Je relate ma propre vision des choses et ma propre expérience. J'ai le souhait d'offrir une éducation assez libre à ma fille dans certains domaines...

Cet article aurait dû être publié au mois de novembre dernier. Dans le tourbillon du quotidien : il est resté inachevé. Je le termine aujourd'hui car il est important pour moi de laisser une trace pour mon enfant. 2007 - 2017. J'ai beau essayé de me dire que ce n'est qu'un rêve, mais rien n'y fait, j'ai pourtant essayé de laisser passer les saisons. Mais pas une minute ne se passe sans que je ne pense à toi. J'avais l'espoir qu'avec le temps son souvenir soit moins douloureux mais est-ce vraiment possible d'oublier une disparition pour laquelle nous n'étions pas prêt ?...

Souvent on me demande comment je fais pour vivre avec autant de conviction avec un entourage parfois à l’opposé de ma manière d’être. Soyons clair : je n’impose à personne mon mode de vie, j’essaie toujours de satisfaire tout le monde mais parfois je me pose la question : « pourquoi est-ce à moi de faire un effort » ? Souvent c’est pour éviter les polémiques ou pour ne pas choquer les autres que je me fais toute petite. Et puis un jour, j’ai dit stop, j’ai décidé d’être grande et de vivre ma vie de mère et de femme...